Making IFTTT (If This Then That) talk to Node-RED

mharizanov - Wed, 04/03/2015 - 18:00

IFTTT (short for “If This Then That”) is a popular service which lets you trigger actions based on certain events that occur around the Internet. It is missing an important functionality (IMHO), namely WebHooks. A WebHook is an HTTP callback: an HTTP POST that occurs when something happens; a simple event-notification via HTTP POST. I explain this missing functionality with their business model as they make money from the vendors that want their products connected there. Such functionality has been requested for ages now, but won’t be made available anytime soon, in my view.

There is a nice work-around though (shhh), a webhook middleware for the IFTTT service, made possible by simulating a WordPress blog channel. IFTTT uses wordpress-xmlrpc to communicate with the WordPress blog. It presents a fake-xmlrpc interface on the web address, which causes IFTTT to be fooled into thinking of this as a genuine WordPress blog. The only action that IFTTT allows for WordPress is posting, which is used for powering WebHooks. All the other fields (title, categories) are passed along by the WebHook.

I’ve set up my WordPress channel and couple IFTTT recipes to try it out:

 

The recipe is set as follows, below is an example of geofencing via the “Android location” channel, but it could be any other IFTTT channel as long as you supply unique identifier in the ‘category’ property so that Node-RED can parse it out:

 

The recipe basically says that if I enter or leave the outlined area, IFTTT should make a HTTP POST to my home automation system running Node-RED. That could be even simpler, for example making a HTTP API POST to switch on / off my WiFi connected relay board for example, but lets make it more fancy.

The real world is more complex than “If This Then That” and this is the weakest point of IFTTT. Without some scripting and more complex conditions, it is just an eye-candy service for newbies. For example, I’d like to switch Internet connected thermostat on or off based on my and wifey’s location. If both of us aren’t at home (more than 1 km away), we could decrease room thermostats by couple degrees; Upon re-entering the geo fenced area, the thermostats could be turned up. If both of us are more than 50km away from home, thermostats and heating/cooling can be switched off completely. This sort of conditions can only be triggered by more complex logic, and this is where Node-RED comes in.

Below is a Node-RED template that captures incoming IFTTT posts, routes them based on recipe’s  ‘category’ property and acts upon the geofencing event (entry/exit):

[{"id":"1bcd1a89.e432e5","type":"http in","name":"","url":"/iftt","method":"post","x":138,"y":194,"z":"289137bb.d76ec8","wires":[["b3f11a1.f4c0ee8","b038baf8.4fc748","1628045a.e9d7fc"]]},{"id":"b3f11a1.f4c0ee8","type":"http response","name":"","x":316,"y":181,"z":"289137bb.d76ec8","wires":[]},{"id":"1628045a.e9d7fc","type":"switch","name":"Route by event type","property":"payload.categories","rules":[{"t":"eq","v":"area"}],"checkall":"true","outputs":1,"x":329,"y":244,"z":"289137bb.d76ec8","wires":[["5ebd113c.a142f"]]},{"id":"b038baf8.4fc748","type":"debug","name":"","active":true,"console":"false","complete":"false","x":610,"y":146,"z":"289137bb.d76ec8","wires":[]},{"id":"2a05b045.d5fa5","type":"comment","name":"Capture IFTTT HTTP post","info":"","x":189,"y":77,"z":"289137bb.d76ec8","wires":[]},{"id":"5ebd113c.a142f","type":"function","name":"Breakdown location change payload","func":"var tmp=msg.payload.title.split(\"|\");\nmsg.action=tmp[0];\nmsg.occuredat=tmp[1];\nreturn msg;","outputs":"1","valid":true,"x":385,"y":299,"z":"289137bb.d76ec8","wires":[["1e9f59f1.e160a6","b038baf8.4fc748"]]},{"id":"1e9f59f1.e160a6","type":"switch","name":"","property":"action","rules":[{"t":"eq","v":"entered"},{"t":"eq","v":"exited"}],"checkall":"true","outputs":2,"x":296,"y":355,"z":"289137bb.d76ec8","wires":[["9c9c8908.636378"],["c2a8da6c.3d5728"]]},{"id":"c2a8da6c.3d5728","type":"function","name":"Act upon area exit","func":"msg.url=\"http://*****/control/relay.cgi?relay1=0\"\nreturn msg;","outputs":1,"valid":true,"x":483,"y":425,"z":"289137bb.d76ec8","wires":[["28952f7e.d76ad"]]},{"id":"9c9c8908.636378","type":"function","name":"Act upon area entry","func":"msg.url=\"http://*****/control/relay.cgi?relay1=1\"\nreturn msg;","outputs":1,"valid":true,"x":489,"y":360,"z":"289137bb.d76ec8","wires":[["28952f7e.d76ad"]]},{"id":"28952f7e.d76ad","type":"http request","name":"Make HTTP API request","method":"GET","ret":"txt","url":"http://","x":727,"y":384,"z":"289137bb.d76ec8","wires":[[]]}]

The flow can be extended to act upon different incoming triggers, those need to be set in the ‘category’ property so it can differentiate and apply different rules.

In conclusion, while I am  mostly negative about IFTTT, it can be used to easily interface with other connected things. (521)

Categories: Community Blog posts

Micro Power Snitch, part 3

JeeLabs - Wed, 04/03/2015 - 00:01

There’s trouble ahead for the MPS: it’s not reliable enough yet, and can enter a “zombie mode” whereby the µC won’t have enough voltage to start up, while drawing so much current (relatively speaking) that the energy source isn’t able to raise the voltage further.

Leading to some beautiful pictures, but nevertheless totally undesired behaviour:

The daily articles in this week’s episode are:

So far, it looks like this second MPS design solves the problems of the first. Progress!

(For comments, visit the forum area)

Categories: Community Blog posts

WiFi Thermostat with weekly scheduler

mharizanov - Thu, 26/02/2015 - 20:22

The WiFi SSR board project changed a bit and I use classical relays instead of SSRs now. The reason is that SSRs tend to get quite hot when switching larger loads, and the 8A relays I last used actually could be used for max 2.5A load switching with no heat sink. The high quality relays I now use allow 10A load switching and are rather quiet. I also changed the design a bit so that it would fit in a box (DIN rail compatible) for increased safety.

The board now looks like this: (this particular project needs only one relay):

 

 

As additional feature, I’ve added thermostat function based on Trystan Lea’s Open Thermostat Scheduler, only my code runs entirely off the ESP8266 SoC. The UI is touch-friendly and works great on mobile devices:

 

I’ve also added broadcasting functionality, allowing the board to send its state to third party services like emoncms.org and thingspeak.com. The benefit of this is that the board can now fetch historical readings from the services and render some fancy charts for further business intelligence:

 

The first board went into use for a radiator thermostat project for a downtown place I use as office. The building has central heating and the radiators had manual actuators. I replaced these with a Swiss made thermoelectric actuator that is controlled by the relay and set a heating schedule for it:

I have it running for a week now and am loving the convenience and ability to remotely control the temperature.

The same approach could be used to start heater element in a boiler for example.

I plan to blog about location based switching using owntracks, MQTTand the WiFi thermostat sometime soon.

I’ve set up a WiKi for the project in preparation to having few for sale sometime mid-March 2015.

Some more pictures:

  (68635)

Categories: Community Blog posts

Micro Power Snitch, part 2

JeeLabs - Wed, 25/02/2015 - 00:01

So far, there’s an idea, a circuit to collect energy, and sample code to make an LPC810 come alive every so often, briefly. It’s time to tie things together and see what happens!

As usual, one article per day in this week’s episode:

As you will see in Saturday’s article, this first MPS design is indeed able to power an LPC810 µC after some modifications, and keep it alive “under certain conditions”.

But there’s a very nasty skeleton in the closet – stay tuned!

(For comments, visit the forum area)

Categories: Community Blog posts

Micro Power Snitch

JeeLabs - Wed, 18/02/2015 - 00:01

It’s time to tackle a fairly ambitious challenge: let’s try to make an LPC810 run off “harvested” energy and use it to periodically send out a wireless packet.

This week will be a short intro into the matter, with more to follow later:

To lift the veil a bit, here’s the energy I’m going to try to harvest:

This is the voltage from a Current Transformer (CT), when unloaded. Such a CT needs to be “clamped” around one of the wires in an AC mains cable, and will then generate a voltage which is proportional to the amount of current flowing in that wire.

Well, maybe, sort of…

(For comments, visit the forum area)

Categories: Community Blog posts

Uploading over serial

JeeLabs - Wed, 11/02/2015 - 00:01

This week is about uploading firmware over a serial communication link, and interacting with the uploaded firmware.

First a quick recap on how it all works, then a little diagnostic tool, and then a little utility with some new powers. Your Odroids and Raspberries will never be the same again!

The article schedule for the coming days is as follows:

The goal: freedom from having lots of USB cables all over the desk – at last…

(For comments, visit the forum area)

Categories: Community Blog posts

IoT tech talk recording

mharizanov - Tue, 10/02/2015 - 09:36

Thanks to all that participated in the IoT tech talk session that was held late yesterday, as promised I am adding a recording of the session

It was suggested that the topic of the next hangout will be the ESP8266, I’ll set up some time and make an announcement post.

  (715)

Categories: Community Blog posts

Bits, pointers, and interrupts

JeeLabs - Wed, 04/02/2015 - 00:01

By popular request…

Several people have mentioned these topics to me recently, as being something they’d like to know more about. All of it is available from various textbooks of course, but it’s often buried deeply in more elaborate chapters. It seems like a good idea to single these out, especially if you’re quite fluent in programming a higher-level language other than C/C++.

Interestingly, all these topics turn out to be related in some way to memory maps, such as this somewhat arbitrary example from Wikipedia:

Low level programming is all about wrestling with such details, very “close to the silicon”.

The other topics which tend to trip people up coming from JavaScript, Python, PHP, Java, etc. are about how bits, bytes, and words can be manipulated, how to deal with memory areas for arrays and buffers, how types work in C/C++, and how a CPU copes with urgency:

I’ll keep the articles concise and only touch on the aspects relevant to embedded programs.

… but feel free to take a week off from reading this weblog if you already know all this!

(For comments, visit the forum area)

Categories: Community Blog posts

Google video tech-talk hangout anyone?

mharizanov - Wed, 28/01/2015 - 18:05

I’ve been meaning to hold a video Google hangout session on IoT topics for some time now, how about giving it a try?

I imagine it as informal 1 hr tech-talk with the following structure

  • 35 min presentation of a certain topic by a community presenter
  • 15 min comments, Q/A on the presented topic
  • 10 min general chat and planning for next session

Picking convenient for everyone time/date may be tricky, myself being located at GMT+2 time zone. I am thinking that Monday evenings 9 PM my local time (GMT+2) may be a good candidate, so lets schedule the first hangout date for Monday, Feb 9th 2015 7 PM GMT. Use the meeting planner tool to check the local time for your location, mine is Sofia, Bulgaria.

Google video hangouts support only 10 participants at a time, so only that many can be allowed. I’ll see what are the options to record these sessions so folks can see what was discussed afterwards. I’ll pick 10 random and notify them by email that they are selected to participate by Feb 4th EOD.

The first session’s presenter will be yours truly and I plan to talk about my home automation system architecture.

I’ve set up a sign-up form for those interested:
Loading… (571)

Categories: Community Blog posts

LPC810 meets RFM69, part 3

JeeLabs - Wed, 28/01/2015 - 00:01

Let’s revisit the LPC810 and the RFM69. Things are starting to come together at last.

I’ll pick up where I left off three weeks ago, making two LPC810’s talk to each other via RFM69’s and then picking up the results on a Raspberry Pi over I2C. Hang in there!

You know the drill by now: one article per day, as things become ready for publication.

(For comments, visit the forum area)

Categories: Community Blog posts

Volta makes the world go round

JeeLabs - Wed, 21/01/2015 - 00:01

There is a lot more to go into w.r.t. the LPC810 µC and the RasPi/Odroid Linux boards, but since surprisingly many design decisions are related to that main driving force of electricity called “voltage”, this is a good opportunity to first cover those basics in a bit more detail.

Here is the list of upcoming articles, one per day:

Here’s a nice diagram from Wikipedia with all the rechargeable battery technologies:

Quite a variety, and all of them with different trade-offs. Read the articles to find out why it matters, when to stack ‘em up, how to avoid problems, and what buck & boost is about.

(For comments, visit the forum area)

Categories: Community Blog posts

Embedded Linux

JeeLabs - Wed, 14/01/2015 - 00:01

The “LPC810 meets RFM69″ series, is being postponed a bit longer than anticipated, the relevant pieces are simply not ready and stable enough yet to present as working code. With my apologies for this change of plans. I’ll definitely get back to this – count on it!

For now, let’s start exploring another piece of the puzzle, when it comes to setting up a wireless network, and in particular a wireless sensor network (WSN)

As usual, each of the above articles will be ready on subsequent days.

If you’ve always wanted to try out Linux without messing with your computer – here’s a gentle introduction to the world of physical computing, from a Linux board’s perspective!

(For comments, visit the forum area)

Categories: Community Blog posts

CONCERT ELECTRO-WASTE

FairTradeElectronics - Thu, 01/05/2014 - 23:19

Photo Ewaste / kai loeffelbein / Kids of Sodom

  Projet résumé - dossier complet à télécharger  

En 2017, selon un rapport de l’ONU, 65 millions de tonnes de déchets électroniques (ordinateurs, téléphones…) seront produits chaque année.
A l’échelle mondiale, moins de 20% des déchets sont recyclés.

 

Concept
  • Organiser un concert dans une des grandes décharges d’électronique avec des instruments fabriqués à partir des déchets collectés sur place.
  • En Afrique ou en Asie : Ghana, Mali, Pakistan, Chine…
  • Des musiciens joueront avec des instruments électroniques fabriqués à partir de déchets collectés sur place.
  • Les instruments seront développés en collaboration avec des Makers spécialistes de l’électronique pendant un atelier d’une semaine.
  • Le concert sera organisé en collaboration avec des partenaires locaux, institutionnels et ONG.
  • Le concert et sa préparation seront filmés afin de réaliser un film documentaire, trace de l’expérience.
Objectifs
  • Parler des déchets électroniques via un dispositif à contre pied des documentaires alarmistes.
  • Favoriser l’émergence d’objets électroniques recyclés, témoins manifestes du rythme effréné de notre consommation.

 

 

Des instruments de type “Toys made in décharge” ou “théremine on the go” (projets présentés ici même) pourraient être des bonnes pistes d’instruments à développer et produire pour le concert.

Dossier complet : ELECTRO-WASTE

 

Categories: Community Blog posts

MISFIT COMMUNICATION

FairTradeElectronics - Thu, 01/05/2014 - 23:16

Bouts de ficelles et Peer to Peer. Communication old school ou apaisée

Dans l’idée de proposer un smartphone apaisé, capable de se connecter à des réseaux alternatifs, capable également de faciliter le partage de fichiers volumineux ou d’objets réels, il semble important de dresser un état des lieux documenté des moyens de communication “à la marge”, alternatifs, de secours ou simplement “à l’ancienne”.

  • Dans les prisons du monde entier les détenus parviennent à échanger informations et objets autant entre les murs de la prisons qu’avec l’extérieur via des système de relais humains, de transmission par bout de ficelles (le yoyo) de cellule en cellule.
  • Espions et brigands communiquent vie des cachettes, des “boites à lettre morte”.
  • En 1941, radio Londres organisa l’opération”V” et demanda aux français de tracer sur les murs de France des “V” de la victoire. L’opération fut un succès, en une nuit la France fut recouverte du signe de la victoire : la résistance avait enfin un “visage” public.
  • Alors que des systèmes de télécommunication modernes étaient largement disponibles durant la seconde guerre mondiale des pigeons voyageurs furent utilisés car plus difficiles à intercepter (la nuit) que des ondes radio. Aujourd’hui encore, en Syrie, les opposants au régime de Bachar el Assad utilisent ce dispositif quand les réseaux classiques (Web et téléphones) sont coupés.
Objectifs

* Croiser moyens de communication alternatifs avec le téléphone portable peut permettre d’imaginer des dispositifs puissants et inventifs de communication

* Alors que les opérateurs téléphoniques préparent l’arrivée de la 5G (mille fois plus rapide que la 4G) il est bon de se souvenir que les messages les plus importants ne passe pas forcement par les réseaux classiques et tiennent parfois en quelques mots ou objets précieux.

 

Categories: Community Blog posts

THEREMINE USB

FairTradeElectronics - Thu, 01/05/2014 - 23:10

Une interface sans contact pour téléphone portable

Le thérémine est un instrument de musique, inventé en URSS, par Lev Termen, en 1919. Il se joue sans contact.

Le principe est simple. Un son de base est produit par un dispositif électronique. Le joueur de Thérémine module ce son en hauteur et en volume en variant la distance de ses mains vis a vis de deux antennes. Le phénomène de “capacitance” permettant ces variations est connu de toutes personnes se déplaçant à proximité d’une radio FM en faisant des “interférences”

Sur ce principe de capacitance, nous pourrions imaginer un dispositif simple, robuste et original permettant d’interagir avec nos téléphones, tablettes, ordinateurs? Qu’ils soient apaisés ou de dernière génération.

Objetcifs :
  • Proposer une interface alternative au tactile pour interagir avec nos machines.
  • Imaginer des applications ne nécessitant pas l’usage de l’écran
  • Proposer une nouvelle interface, c’est proposer au créateur d’application de nouveaux scénario d’usages pour nos équipements et ouvrir une voie pour de nouveaux projets.
  • Si un ensemble de 2 antennes peut convertir n’importe quel smartphone/tablette en thérémine, il est évident que l’interaction sans contact devrait permettre d’imaginer des usages totalement en rupture avec ce qui est proposé actuellement pour l’ensemble de nos équipement.
Avantages
  • Redonner une place aux corps et aux mouvements amples dans la manipulation d’applications sur téléphone
  • Permettre des applications ne faisant pas appel au tactile et à l’écran.
  • Sortir de la standardisation des usages de l’électronique grand public, (ici du tout tactil sur écran minuscule) pour repenser les usages, les besoins, c’est ouvrir une porte à la réflexion sur ces objets monolithiques omniprésents que sont nos smartphones.

Categories: Community Blog posts

MADE IN DÉCHARGE

FairTradeElectronics - Thu, 01/05/2014 - 21:38

En étudiant les objets souvenirs proposés aux touristes des pays du Sud, en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud, nous retrouvons beaucoup d’objets réalisés à partir d’une matière première récupérée dans les décharges. Pneus, fer blanc, semelles de tong, capsules, fils électriques … mais aucun n’est produit à partir des millions de tonnes de déchets électroniques.

Il semble donc intéressant de dessiner des “jouets” ou objets souvenirs électroniques basiques utilisant des composants électroniques fonctionnels. Pour la fabrication, il serait possible d’organiser des temps de formation aux rudiments de l’électronique destinés aux personnes vivant déjà de la récupération.

Nous pourrions voir apparaître une nouvelle catégorie d’objets recyclés sur les marchés touristiques du monde entier et observer le développement  d’un savoir mi savant, mi populaire sur la mise en oeuvre d’objets électroniques.

Goûte d’eau dans l’océan, le projet, en affichant la provenance des matériaux via une étiquette intégrée à l’objet permet d’aborder le problème des DEEE, les Déchets d’équipements électriques et électroniques. D’une manière concrète.

Ainsi l’étiquette pourrait mentionner

1/ la localisation de la décharge où ont été collecté les composants

2/ le type et la marque des appareils démantelés pour récupérer les composants (TV, ordi, imprimantes…)

3/ la provenance, si cela est possible, des appareils

 

“Made from Waste” model #1

Le premier objet pourrait être un petit jouet musicale de type sampler-séquenceur.

Cahier de charges

* Produire un rythme

* Jouer le rythme en boucle

* Enregistrer des sons via un micro

* Jouer en boucle les sons enregistrés

* Jouer en direct des sons via le micro

 

 

FONCTION M – microphone

* Permet d’enregistrer voix et sons sur piste R1 ou R2 en pressant le bouton R

* Permet de jouer en direct un son ou la voix

A-Z – bouton

* Presser une premiere fois permet de jouer en boucle les sons enregistrés par M sur RA et RZ

* Presser une seconde fois stop la lecture de A ou de Z

R- rec button

* Presser R pour enregistrer sur A ou Z

* Lacher R pour cesser d’enregistrer

RA-RZ – Pistes d’enregistrement

* Permet de choisir la piste RA ou RZ pour enregistrer le son via le micro M

U – AC mini USB

* Permet de recharger la batterie intégrée

O – sortie audio

* Permet de connecter l’instrument à des enceintes

PROVENANCE DES MATÉRIAUX

 

* M : Micro de téléphone portable

* A-Z-R : Touche de clavier d’ordinateur

* O : Sortie audio pour minijack 3,5.

Ordinateur, téléphone portable, chaine hifi, radio

* U : Mini USB femelle. Téléphone, disque dur, chargeur

 

 

Du plus simple au plus complexe, le fabricant pourra proposer des modèles selon sa créativité.

Les savoir-faires “classiques” de récupérateur (pneu, fer blanc, capsule…) seront également mis en pratique sur ce projet, tant pour réaliser le support, la structure, la boite de ces objets que pour produire des sons, des effets, des commandes manuelles…

Categories: Community Blog posts

HERBIER DE L’ÉLECTRONIQUE

FairTradeElectronics - Thu, 01/05/2014 - 21:24

A l’image de l’herbier botanique, permettant de conserver, connaître et ranger, une collection de végétaux, l’herbier électronique permet à tout un chacun de prendre contact avec les composants électroniques.

En démontant un vieux jouet, une télécommande, un lecteur de CD, la collection permet une approche simple de cette science complexe qu’est l’électronique. Nombreuses sont les voix aujourd’hui à dire l’importance de connaître le fonctionnement des machines qui nous entoure. L’herbier propose de connaître et reconnaître les grandes familles de composants.

 

Un fiche type devra contenir les informations suivantes

 

  1. Dessin du composant et éclaté si possible
  2. Nom du composant
  3. Famille
  4. sous famille
  5. Usage
  6. Provenance appareil
  7. Provenance entreprise qui le fabrique
  8. Matériaux qui le compose
  9. Provenance des matériaux

 

C’est un premier pas qui peux permettre d’aborder, par la suite, la réparation de certains objets et de réaliser des montages à partir d’éléments récupérés.

 

Categories: Community Blog posts

LES SONNERIES « 2G »

FairTradeElectronics - Thu, 01/05/2014 - 19:38
Projet d’art vidéo

Les téléphones portables des années 90 à 2000 étaient fournis avec des sonneries “monophoniques” d’une grande simplicité, mais qui ont défini un environnement sonore caractéristique de cette époque.

 

Chargées de souvenirs, ces mélodies basiques révèlent un étrange paradoxe :

Le numérique à ses débuts, au lieux d’apporter une qualité accru, a favorisé la diffusion de sons et de musiques compressés, de mauvaise qualité. Sur les téléphones de seconde génération, la perte de qualité est poussée à son paroxysme: Les sonneries sont des mélodies MIDI monophoniques diffusées sur de minuscules “haut-parleurs”. C’est cette technologie, et ce phénomène que je souhaite souligner ici.

Le numérique altère d’une certaine façon les images et les sons. Avec la puissance grandissante des capteurs et des processeurs la qualité s’améliore tout de même, mais l’âme manque. Etrangement l’écoute de vieux vinyles de qualité, résultat d’une chaine de production entièrement analogique, fait ressentir les dimensions spatiales de la captation, indécelables sur du matériel numérique.

Ainsi, alors que les formats ne cessent de proposer une qualité toujours plus grande, imitant mal habilement le réel, les sonneries minimalistes des débuts semblent, quand on les écoute aujourd’hui, être habitées d’une chaleureuse simplicité presque honnête, presque analogique. L’électronique mise en oeuvre et le résultat produit sur ces antiques appareils étant très éloignés de l’électronique d’aujourd’hui et de sa tentation de singer le réel.

L’idée pour ce projet est de s’emparer de cette thématique et de proposer une série d’actions filmées sur fond de sonnerie. Chaque sonnerie devant inspirer une vidéo, une performance.

Des téléphones “anciens” seront collectés et des sonneries seront sélectionnées. La première série de film pourra être le résultat d’un atelier de création organisé sur un temps court. Un Week end ou une semaine.

Categories: Community Blog posts

KAZAKHSTAN, UNE ÉLECTRONIQUE IDÉALE

FairTradeElectronics - Thu, 01/05/2014 - 19:35

Fiction sociale présentant en plusieurs tableaux (T) une industrie de l’électronique équitable, son usage, sa conception, sa fin de vie. Cette utopie socio-industrielle prend place au Kazakhstan qui a réellement tous les moyens miniers, financiers et scientifiques de devenir pionnier de ce domaine.

 

T1: Historique d’une utopie : les bases réelles

Bien que fictionnelle et utopique, l’idée d’une industrie de grande complexité, entièrement équitable, prenant place au Kazakhstan trouve de nombreux échos dans la réalité de la région comme dans l’intérêt grandissant au niveau mondial pour les marchandises issues de filières plus respectueuses de l’Homme et de l’environnement.

Fier de son passé turco-mongol, conquérant, guerrier, commerçant et poète, le Kazakhstan est aussi une patrie de scientifiques et d’industries.

Le kazakhstan compte de grands chercheurs comme le géologue Kanysh Satbayev qui fut un acteur incontournable de la géologie et de la métallurgie soviétique. Terre de sciences et d’aventures industrielles, le Kazakhstan accueil le cosmodrome de Baïkonour.

Enfin, le pays connaissant de très graves problèmes de pollution nucléaire suite aux essais soviétiques dans le polygone nucléaire de Semipalatinsk, et ayant vu la mer d’Aral quasiment disparaître sous ses yeux, nous pourrions imaginer que le pays souhaiterai promouvoir à présent des technologies apaisées.

Organisation sociale basée sur une structure clanique donnant priorité au clan, à la famille. La culture Kazakhe, ses rites, ses chants, sa cuisine imprègnent le quotidien de chacun.

La fiction pourrait ainsi présenter toutes ces caractéristiques réelles et dévier sur l’aspect fictif du film:

Face à ses atouts scientifiques, ses richesses minières et industriels et pour ne pas laisser sa jeunesse délaisser la vie du clan et les activités traditionnelles au profit de gadgets chronophages sera instauré une cause nationale : “l’électronique apaisée”

Adieu jeunesse aux yeux et aux cerveaux usés par des vidéos de moutons faisant du skate et de chevaux “trop mignon” (l’équivalent Kazakh fictif de nos LOL cats).

La fiction repose également sur un point réel supplémentaire montrant qu’un sursaut est possible. Le kazakhstan est un pays où des décisions peuvent être prisent sans formalités, par un clan au pouvoir depuis 1990. C’est le plus grand pays du monde où Mc Donalds n’est pas implanté et ne s’implantera jamais. On raconte (ce n’est pas la fiction ici) que cette décision fût prise par le président pour faire plaisir à sa fille et donner une leçon à la firme dont le représentant se serait mal comporté durant son séjour.

Ainsi, on pourrait imaginer le patriarche devenu sage, lancer son pays dans la grande aventure de l’électronique équitable.

T2 : Dans les mines

Le film présenterait des mines artisanales. Les quantités de minerais prélevés sont faibles. La main d’oeuvre est outillée, protégée, massée. Les technologies mécaniques sont motorisées par traction animale et Eolienne

Des moutons très bien traités transportent le minerais en tirant des chariots, des chevaux choyés actionnent des tapis roulant.

Quand les ouvriers ont atteints les quotas de production décidés, ils cultivent les terres alentour faisant du traitement des terres extraites une priorité.

On voit également des gisement de silicates destinés à la production de silicium

T3 : La métalurgie

L’ambiance est au workshop de forgeron.

Flamme et tablier de cuir.

Production de cuivre.

Production d’étain.

Plus technique dans un pan technique, la transformation des silices ou silicate en silicium

T4 : La fonderie electronique

Le tableau s’ouvre sur un laboratoire très technique pour la production de semi-conducteurs.

Production de Wafer de silicium dans l’ambiance d’un laboratoire d’alchimiste.

Production de composants, processeurs..

T5 : Production d’un téléphone mobile apaisé

Un Smartphone apaisé.

Ecran Noir et blanc à encre électronique E-Ink, pas de vidéo.

Du texte, de la géo-localisation, de l’image vectorielle

Un design inspiré du graphisme traditionnel, des matériaux feutres, bois, argent, robustes et dessinés. N’oublions pas que les kazakhs sont bien placé pour dessiner des objets nomades !

La chaîne de production tient plus de l’atelier d’assemblage de montres haut de gamme que de l’usine géante. On suit de postes de travail en postes de travail le montage d’un téléphone.

T6 : Usages

L’usage est centré sur la facilitation lowtech d’une vie apaisée entre technologies et mode de vie traditionnel.  Les contenus intéressants que l’on souhaite partager sont notés pour être partagés plus tard via des réunions dédiés, par exemple dans une yourte commune aux pieds des grands immeubles modernes. C’est facebook en live. Des informations en temps réel pour certaines activités très sélectionnées à trouver.

Les enfants (et les adultes) ne jouent pas a candy crush ou angry bird mais jouent de la musique sans avoir les yeux sur l’écran (Théremine en option, voir le projet Théremine ). Ils complètent leurs “herbiers” en dessinant faunes et flores, participant ainsi à des projets de cartographie du vivant et des choses qu’ils aiment.

Le téléphone apaisé peut être vu comme un “plug” numérique permettant de faciliter le quotidien de manière créative et non aliénante. Sans écran couleur, sans vidéo, il ne peut exercer sa déloyale et faussée concurrence avec les doux contrastes de la réalité. (Avez vous déjà posé, par une fraîche nuit d’été, votre dos sur un rocher encore chaud du soleil de la journée?)

Categories: Community Blog posts

ON THE ROAD OF ELECTRONICS

FairTradeElectronics - Thu, 01/05/2014 - 15:31

 

The road

Voir en plein écran

The electronics road

A research on the electronics industry, its science, its technics, its men and its geography.

How electronic work ?
  • where do the raw material come from ?
  • How is produce the tin of  the weldings, the copper for the printed circuit card, silicon for processor ?
  • What are transistors, diodes? How do they work ?
  • Who are the women, men and children working on this industry?

 

En français, tout le projet

 

Categories: Community Blog posts
Syndicate content